aller au contenu ; aller au menu

Vous êtes ici: > Coups de coeur > Natacha Catel

Natacha Catel, premier roman, excellente surprise !


Natacha Catel est une jeune auteure de 23 ans. Naya, la colonie d'Astrelof est son premier roman. Et c’est une très bonne surprise ! C’est un roman qui fonctionne très bien, l’histoire est très prenante, le style est fluide, bref un roman captivant, teinté de science fiction, qui passionnera la jeunesse à partir de 10 ans. Coup de coeur de Marianne ♥♥♥

Naya, la colonie d'Astrelof de Natacha Catel


Roman fluide et captivant.

La colonie d’Astrelof, tome 1, de Natacha Catel, editions Persee, 282p, 20,79€

Résumé

«Pour les grandes vacances, les parents de Naya décident de l'envoyer en colonie de vacances. Là, elle se lie d'amitié avec une jeune fille drôle et dynamique, Stessie, puis avec Lucas, le rebelle courageux. Ensemble, ils essayent de percer les secrets de l'équipe d'animation qui se comporte bizarrement. La colonie regorge de mystères et le trio, en cherchant à les éclaircir, découvre un livre étrange : il révèle l'existence d'un monde inconnu, ampli de magie et de créatures, extraordinaires.

L'arrivée d'un être diabolique déclenche de véritables hostilités. Unis par le lien invisible d'une origine commune, les adolescents doivent livrer un combat où l'esprit d'équipe est synonyme de survie...».


Entretien avec Natacha Catel


Bonjour Natacha, Nous sommes ravies de vous accueillir en dédicace à la librairie. Vous venez de publier aux éditions Persée "Naya, la colonie d'Astrelof". C'est un livre destiné à la jeunesse. vous êtes vous même une jeune auteure de 23 ans et c'est d'ailleurs votre premier roman.

Avez vous toujours écrit et qu'est ce qui vous y a poussé ?

Natacha - J'ai eu la chance de savoir lire très tôt, dès cinq ans. Cela m'a permis de découvrir la lecture et la magie des mots. Quelques années plus tard, je griffonnais pudiquement de brèves rédactions. Ce n'est qu'au collège que ces brouillons arrivaient à me satisfaire. Je suis une grande rêveuse et j'ai éprouvé le besoin de matérialiser ces mondes, aventures et personnages que j'imaginais.

Marianne - C'est un roman fantastique mais êtes-vous partie d'une expérience personnelle ou ce livre n'est il que le produit de votre imagination ?

Natacha - Mes séjours en colonies de vacances n'ont pas fait partie des bons souvenirs. Une colonie en particulier a déclenché l'engrenage de la colonie d'Astrelof. J'éprouvais un sentiment de colère et au travers de l'écriture tout m'était possible, je pouvais régler mes comptes en tournant ce groupe d'adultes en ridicule. Mes personnages aux caractères bien trempés sont tout le contraire de l'enfant que j'étais.

Marianne - Vous sentez vous proche de certains auteurs jeunesse ? et lesquels vous ont marqués ?

Natacha - Je ne peux pas dire que je sois proche des auteurs jeunesse en général car mes textes sont simples et allégés en descriptions. Je suis en profonde admiration devant le vocabulaire riche de ces auteurs aguerris. Ce sont mes modèles, j'espère un jour pouvoir être comparée à eux, cela voudra dire que j'aurai réussi à atteindre cette maturité d'écriture que j'envie tant. J.K Rolling a marqué mon enfance et m'a donné l'envie de développer mon histoire. Son oeuvre a placé la barre très haut chez les auteurs jeunesse, je délaissais les autres livres pour lire et relire les aventures d'Harry Potter sans jamais m'en lasser.

Marianne - Naya, la colonie d'Astrelof, est un premier tome, avez vous déjà imaginé la suite et combien de tomes prévoyez vous ?

Natacha - La suite est en préparation, le titre : "Naya, Terranova". La trame de chaque chapitre est déjà prête, en ce moment je m'applique à développer mes idées. Les quatre premiers passent par les critiques de mon entourage. Je prévois au minimum trois tomes, après cela dépendra de l'engouement des lecteurs pour les aventures de Naya. Je pense avoir l'imagination suffisante pour faire évoluer mes personnages et varier les situations.

Marianne - vous voyez-vous écrire plus tard des romans pour des publics différents ?

Natacha - J'ai commencé un recueil de nouvelles pour adultes et posé les trames de romans de styles différents. Je m'essaie aussi aux contes et ne souhaite pas être classée dans la catégorie auteur jeunesse, fantaisie. J'ai de multiples aspirations.

 

Propos recueillis par Marianne

Références bibliographiques

Naya, la colonie d’Astrelof, tome 1, de Natacha Catel, editions Persee, 282p, 20,79€

Disponible à la librairie

NATACHA CATEL
biographie

Portrait de natacha catel

Natacha Catel est née en 1989 à Toulouse. Sa famille rejoint Salon de Provence puis Pélissanne au cours de ses premières années et c'est dans ces villes qu'elle suivra sa scolarité. Natacha Catel se passionnait très jeune pour la lecture et rédigeait régulièrement les textes qui lui trottaient dans la tête.

L'idée de Naya, la colonie d'Astrelof lui est venue dès l'age de 13 ans lors d'une expérience vécue en colonie de vacances. Grâce à ce séjour les personnages et surtout leurs caractères sont nés ! "J’ai alors développé mes idées en couchant mes frustrations et mes espoirs sur le papier et les ai laissées de côté pendant quelques temps".

Reprenant ses premières notes, Natacha s'est attachée pendant cinq années à la correction et la réécriture de ce qui deviendra "Naya".

Depuis quatre ans, elle est animatrice à Pélissanne et adore ce métier.

LIRE un EXTRAIT de NAYA

Un extrait de 19 pages du livre «Naya, la colonie d'Astrelof» de Natacha Catel, proposé par les Editions Persée

Télécharger un extrait du livre
au format Adobe pdf (670Ko)

NATACHA CATEL
sur FACEBOOK

Retrouver Natacha Catel sur Facebook